MILITANT

http://remito.zeblog.com/

Calendrier

« Novembre 2009 »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 

Partigiano

Partigiano Le blog en lien avec les militants révolutionnaires. Des textes, des photos et des articles de Remito sur notre monde, sur la musique, sur la politique, sur l'art, sur les livres...

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

Souriez, vous êtes filmés

Par Partigiano :: 13/11/2009 à 20:04 :: Actualité


Paris va devenir Londres dans peu de temps. Le gouvernement, la mairie de Paris et la Préfecture de Police veulent doter la capitale de 1100 caméras supplémentaires. Celles-ci s'ajouteront aux 120 caméras existantes de la Préfecture, aux 9.500 de la RATP et de la SNCF, aux 206 de la mairie de Paris et aux 114 du Parc des Princes.1


Sous l’argument fallacieux de lutter contre la délinquance, le flicage de l’espace public est en bonne voie. Quelques organismes institutionnels s’élèvent pour remettre en cause ce processus, notamment le président de la CNIL2 et le Collectif Démocratie et Libertés qui publie les cartes du projet et une autre sur Google Earth avec les caméras déjà installées.3


Cette démarche de flicage omniprésent est issue de « la Loi d'orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (LOPPSI 2) »4 pour la période 2009-2013 présentée par Alliot-Marie en janvier 2009. Il est prévu un budget de 2,5 milliards d’euros pour les cinq années. Cette loi, dans son chapitre IV, « améliore la protection des intérêts fondamentaux de la nation ». Ca veut tout dire ! En fait ça reprend la LOPSI de 2002 avec un mélange de Hadopi. Youpi !


Bien entendu, ce projet ne pourrait voir le jour sans la volonté de la Mairie de Paris aux mains des socialos. Le maire Bertrand Delanoë et son adjoint chargé de la sécurité et de la prévention, Georges Sarre valident la loi : « Sur la vidéo surveillance, notre projet de mandature, porté devant les Parisiennes et les Parisiens par le Maire de Paris, candidat, et bien entendu par tous ceux qui le soutenaient, nous engage à soutenir le développement de la vidéosurveillance. Nous n’aimons pas par principe les caméras, mais nous n’avons pas le droit de ne pas réagir quand les Parisiennes et Parisiens sont victimes de crimes ou demain, peut-être, hélas, d’attentats »5. Je tiens à préciser, au passage, que ce Georges Sarre faisait parti du Comité pour la reconquête de la démocratie initié à l’époque (en 2005-2006) par le Parti des Travailleurs (devenu POI).


Bref, encore une fois les dirigeants nous la font à l’envers en prétextant une lutte contre le crime et le terrorisme pour mieux surveiller les prolos. Dans un climat sécuritaire, la psychose est partout. La violence aussi mais ces racines sont plus profondes et on ne peut pas résoudre les problèmes en filmant les rues. La bourgeoisie se protège comme elle peut avec tous les moyens technologiques mises à sa disposition. J’invite donc tous les rebelles à saboter ces installations dignes d’un milieu totalitaire carcéral.






Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://remito.zeblog.com/trackback.php?e_id=421789
Copyright © MILITANT - Blog créé avec ZeBlog