MILITANT

http://remito.zeblog.com/

Calendrier

« Novembre 2011 »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930 

Partigiano

Partigiano Le blog en lien avec les militants révolutionnaires. Des textes, des photos et des articles de Remito sur notre monde, sur la musique, sur la politique, sur l'art, sur les livres...

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

Inventaire de la confusion

Par Partigiano :: 09/11/2011 à 8:57 :: Bouquins


A lire, le dernier numéro de Ni patrie ni frontières : un inventaire qui répertorie et met à nu les concepts, les expressions, les sites internet et les militants/idiots utiles à la confusion; de l'impérialisme à l'anticapitalisme, du National-bolchevisme au Renouveau Français, de Tariq Ramadan à Alain Soral... Tout ce qui sème le trouble dans la tête des prolétaires est ici passé au presse-purée pour finir dans les égouts.


A noter, avant d'être publié l'inventaire a circulé parmi plusieurs groupes de camarades : Mouvement Communiste, Groupe d'Action pour la Recomposition de l'Autonomie Prolétarienne (GARAP) et Luftmenschen; des notes et des commentaires ainsi que des annexes signés de ces groupes ont été rajoutés dans ce numéro.




4ème de couverture :


"Les médias ont réc­emment déc­ouvert la « fachos­phère » et fait sem­blant de s’en émouvoir, mais Internet n’est qu’une des formes d’expres­sion des grou­pus­cu­les d’extrême droite et du FN. Les mili­tants néof­asc­istes, iden­ti­tai­res, « popu­lis­tes », etc., ne se conten­tent pas de rester sage­ment devant leurs ordi­na­teurs. Ils infil­trent ou inves­tis­sent à visage déc­ouvert des syn­di­cats, des asso­cia­tions, des clubs de sport, des grou­pes éco­log­istes, etc. Ils mènent une offen­sive contre-cultu­relle, faci­litée par la pro­pa­gande natio­na­liste, sécu­rit­aire, anti-Roms et anti-étr­angers que dif­fu­sent les gou­ver­ne­ments Sarkozy depuis 2007. Et aussi par l’apa­thie de la « gauche » qui n’a jamais mis en pra­ti­que l’égalité totale des droits entre tra­vailleurs français et « étr­angers », et est inca­pa­ble de penser en dehors du cadre capi­ta­liste et élec­toral.

Tout cela n’aurait pas été pos­si­ble sans une dér­oute idéo­lo­gique qui s’est déroulée bien avant le 21 avril 2002 et la montée en puis­sance des « trolls » de l’extrême droite sur Internet. Un bou­le­vard lui a été ouvert par des médias de gauche (« alter­na­tifs » ou de « contre-infor­ma­tion ») laxis­tes face à l’antisé­mit­isme, des alter­mon­dia­lis­tes réacti­onn­aires, des éco­log­istes « ni de droite ni de gauche », des « socia­lis­tes » et des « com­mu­nis­tes » sou­ve­rai­nis­tes, patrio­tes ou par­ti­sans d’un Etat sécu­rit­aire, des intel­lec­tuels post-moder­nes qui met­tent toutes les idées sur le même plan, des jour­na­lis­tes incultes ou avides de sen­sa­tion­nel, et une « gauche radi­cale » qui a perdu toute bous­sole de classe et toute volonté d’abat­tre l’Etat bour­geois.

Tels sont quel­ques-uns des arti­sans de la confu­sion idéo­lo­gique actuelle, dont pro­fi­tent des fas­cis­tes ayant un projet poli­ti­que précis : pro­fi­ter de la démoc­ratie bour­geoise pour rép­andre leur venin, alter­ner agres­sions phy­si­ques et pas­sa­ges à la télé­vision, mani­fes­ta­tions ou pro­ces­sions « bon enfant » et atta­ques de com­man­dos racis­tes, prés­ence aux élections et pra­ti­que de la vio­lence. Ce numéro prés­ente, sous la forme d’un inven­taire d’une cen­taine d’entrées, des sites Internet qui font le lit du fas­cisme, des concepts ambi­gus ou mal définis, des publi­ca­tions grou­pus­cu­lai­res mais noci­ves, et quel­ques grou­pes, agi­ta­teurs ou « pen­seurs » fas­cis­tes. Nous ten­tons d’étudier les pas­se­rel­les entre l’anti­ca­pi­ta­lisme de gauche et la droite radi­cale, le ter­rain de ruines idéo­lo­giques sur lequel les Identitaires, le Front natio­nal, les natio­na­lis­tes-révo­luti­onn­aires, les intégr­istes chrétiens, etc., tis­sent leur pelote en toute impu­nité, voire avec la com­pli­cité active, ou pas­sive, de cer­tains idiots utiles « de gauche ».

Plusieurs annexes de cet inven­taire dres­sent un por­trait vivant de la vio­lence que les nervis racis­tes ou fas­cis­tes ten­tent d’ins­tau­rer dans les rues de l’Hexagone, jamais très loin du Front natio­nal, et géné­ra­lement sous l’œil indul­gent des flics et des juges. Il ne s’agit ni de pleur­ni­cher en psal­mo­diant « Le fas­cisme ne pas­sera pas ! » ou « Sarkozy = Vichy II », ni de se réfugier der­rière les prin­ci­pes démoc­ra­tiques et inter­clas­sis­tes de la « Résistance » sta­lino-gaul­liste, mais de réfléchir et sur­tout de n’atten­dre aucune aide des ins­ti­tu­tions pour affron­ter ces mena­ces poli­ti­ques. À nous de décider si nous vou­lons conti­nuer à subir…ou agir."

200 pages, – 10 € (frais de port inclus) disponible sur Mondialisme





Exposition Boris Vian

Par Partigiano :: 07/11/2011 à 8:57 :: Art

Une expo à la BNF en ce moment sur un personnage atypique du 20ème siècle :




Expo petite mais bien conçue qui retrace la vie et les œuvres du poète, écrivain, chanteur ou jazzman.


A voir du 18 octobre 2011 au 15 janvier 2012, à la Bibliothèque Nationale.


Site de l'expo







Copyright © MILITANT - Blog créé avec ZeBlog