MILITANT

http://remito.zeblog.com/

Calendrier

« Septembre 2007 »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Partigiano

Partigiano Le blog en lien avec les militants révolutionnaires. Des textes, des photos et des articles de Remito sur notre monde, sur la musique, sur la politique, sur l'art, sur les livres...

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

Droit de grève : nouveau blog

Par Partigiano :: 20/09/2007 à 17:30 :: Actualité

 

Réunion du 16 septembre 2007 des signataires de l'appel

"le droit de grève n'est pas négociable"

 

Les participants à la réunion des signataires de l’appel de défense du droit de grève du 16 septembre 2007 constatent que Sarkozy et Fillon ont annoncé que leur offensive visant les droits de tous les travailleurs à travers la destruction des régimes de retraite dits spéciaux commence cet automne et n’attendra pas 2008.

Si Sarkozy veut faire cela, c’est pour battre tous les salariés, baisser les salaires, imposer le “nouveau contrat de travail” voulu par le Medef contre les CDI, faciliter les licenciements, et en matière de retraites nous mettre tous au delà de 40 annuités pour avoir une retraite à taux plein et au delà des 25 meilleures années pour le calcul de ce taux …

Les travailleurs concernés par les régimes dits spéciaux ne sont pas des privilégiés : outre le niveau élevé de leurs cotisations, leur taux de retraite et leur droit aux 37,5 annuités sont les derniers restes du droit commun de tous, détruit par les lois scélérates de Balladur en 1993, Juppé en 1995 et Fillon en 2003.

Une première loi anti-grève, qu’ils veulent étendre à tous les travailleurs, a été adoptée cet été par la majorité UMP du Parlement, qui instaure un état d’exception dans les transports terrestres de ferroviaires et routiers voyageurs . Cette loi n’a pas encore été testée sur le terrain : pour casser les retraites et le statut des cheminots, elle va être testée.

La seule possibilité pour Sarkozy de battre les cheminots, c’est qu’ils soient isolés. Toute la classe ouvrière, tous les salariés, l’ensemble de la jeunesse, sont concernés. En 2006 le rejet unanime du CPE par toutes les organisations syndicales et leur refus de “négocier” a joué un rôle décisif dans la mobilisation victorieuse. Les organisations syndicales ne doivent participer en aucun cas aux multiples négociations et concertations qui doivent désormais mettre en place entreprise de transports par entreprise le “service minimum” c’est-à-dire désigner les catégories de travailleurs astreints à se déclarer grévistes 48 heures à l’avance, pas plus qu’aux pseudo-négociations sur le “dialogue social” prévues par la loi pour la faire appliquer dans la branche transport. Les syndicats ne sont pas mandatés par les patrons et par le gouvernement pour appliquer leurs plans mais par les travailleurs pour défendre leurs revendications.

Bloquer l’offensive de Sarkozy exige de préparer un affrontement d’ensemble de toute la classe ouvrière contre le gouvernement et l’ensemble de sa politique, et, pour ce qui concerne les retraites, pour le retour aux 37,5 annuités pour tous.

Nous appelons donc à poursuivre la signature de l’appel Le droit de grève n’est pas négociable et, pour l’abrogation de cette loi, pour la mobilisation unie en défense du droit de grève, contre Sarkozy, à la formation de comités locaux ou sectoriels pour préparer le combat d’ensemble. Le bulletin de discussion des signataires, ouvert à toutes les contributions de ceux-ci, se fera l’écho de la formation de ces comités.

 

Pour signer l'appel et pour infos, voir sur le blog : http://droitdegreve.wordpress.com/

 

 

RENTRéPIDANTE (RémiNews)

Par Partigiano :: 14/09/2007 à 10:09 :: Actualité

 

 

Education

 

L’autonomie des universités est en place malgré vous, braves étudiants, depuis cet été grisonnant. Sous le prétexte d’un peu plus de liberté, l’état laisse gérer ses universités par des gens plus ou moins en phase avec la finance et le monde des requins. Ce qui donne des prix d’inscription très différents selon les régions. Et bien sûr les entreprises (bien intentionnées n’est-ce pas ?) peuvent subventionnées une partie du budget de ces dites universités avec une recherche du résultat pour l’argent investi. Et oui rien n’est anodin et gratuit dans ce monde…

Si vous voulez vous marrer : http://www.autonomiedesuniversites.com

 

Fin du collège unique confirmé, plus d'autonomie pour les équipes pédagogiques, promet Xavier Darcos, le ministre de l’éducation. Mais quelle éducation ? Où est l’égalité dans tout ça ? Soi-disant le ministre donne plus de confiance aux professeurs pour faire leur programme avec un minimum national. On en revient donc au socle commun des connaissances déjà discuté l’an dernier, dans lequel nos gamins devront juste savoir un peu de français, de maths et d’anglais. On les prépare pour l’exploitation quoi !

 

 

Services publics

 

            Depuis le premier juillet, les marchés de l’énergie sont ouverts à la concurrence. Chacun va pouvoir choisir son opérateur et se faire entuber profond dans la durée. J’ai un seul conseil à vous donner : c’est de rester chez EDF avec un tarif régulé ; car si vous prenez un distributeur x ou y, et comme les prix vont forcément augmentés dans quelques temps, vous ne pourrez plus revenir au tarif régulé. Dans le cul ! Si vous voulez des preuves de l’arnaque, demandez à nos chers voisins britanniques.

 

            Dans la lancée, GDF va se faire manger par Suez. La participation de l’état va passer de 70 % à 34 %. Je ne veux pas me répéter mais attendez-vous à une augmentation des prix, sans oublier les pannes et les pénuries ponctuelles. Si vous voulez des preuves de l’arnaque, demandez à nos chers voisins belges (non c’est pas une blague).

 

            Ces deux évènements rejoignent la nouvelle du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux qui part à la retraite. Sarkozy qui pense comme le FMI, estime trop élevé le niveau des dépenses publiques en France. Mais vous remarquerez que les plans de rigueur (pour reprendre l’expression de la ministre Lagarde) sur la fonction publique, ne concerne jamais les ministères de  l’Intérieur et de la Défense, alors que ce sont les moins utiles (à mes beaux yeux). Par contre on découpe à la hache l’Equipement et l’Enseignement sans parler des deux cités plus hauts et des hôpitaux.

 

 

Droits sociaux

 

            Le service minimum dans les transports ou la remise en cause du droit de grève est en marche dans notre cher pays rempli de gueulards gauchistes, comme j’entends dire des fois… Nos pauvres patrons français n’ont jamais digéré que leurs salariés ouvrent leur gueule et stoppent le boulot pour réclamer une augmentation de salaire ou des meilleures conditions de travail. Ce sont vraiment des égoïstes ces cheminots qui se plaignent tout le temps et qui nous empêchent d’aller au boulot ! Merde ! Si t’aime tant ton travail que çà, t’as qu’à dormir sur place ou t’acheter un vélo blaireau !

Plus sérieusement, rendez-vous ce dimanche 16 septembre à 13h30, au CAIRN – 18 rue Victor Massé Paris IXè – Métro Pigalle, pour la rencontre des signataires du texte « le droit de grève n’est pas négociable ».

           

Nos pauvres capitalistes et gouvernants français n’ont jamais digéré, non plus, les régimes spéciaux de retraites de mes camarades fonctionnaires de la RATP, SNCF, EDF-GDF, marins et autres mineurs ! Les derniers survivants de la cotisation 37,5 comme on dit sont mise au peloton d’exécution par des chacals jaloux de leurs situations. La jalousie est un vilain défaut ! Sous prétexte d’égalité, le gouvernement nivelle par le bas avec leur pseudo argument du « vie plus longtemps travaille plus longtemps » ou encore « parce qu’il n’y a plus de tunes dans les caisses » ! Je me marre devant tant de mensonges pour perpétrer leur système apocapitalistique.

Sur ce un article de Filoche : http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=5434

 

            Le ministre de l’immigration Brice Hortefeux veut se faire des nouveaux amis : « (Reuters)…convocation…d'une vingtaine de préfets mercredi à Paris afin de leur demander de faire expulser davantage d'immigrés en situation irrégulière… ». J’avais oublié que les immigrés nous piquent notre boulot et nos allocs’ ! Au pays des droits de l’homme invisibles, les flics tabassent les sans-papiers, brisent des familles, et les renvoient dans le tiers-monde sous les ordres d’un régime raciste et inhumain. Karl Marx avait dit : « les ouvriers n’ont pas de patrie ». Une seule revendication : régularisation immédiate de tous les sans-papiers et de leurs familles ! Je voudrais faire une spéciale dédicace à :

-la Ligue des Droits de l’Homme http://www.ldh-france.org/

-et au Réseau Education Sans Frontières http://www.educationsansfrontieres.org/ .

 

 

Finances

 

            Augmentation des impôts, passage de sept à cinq tranches pour le calcul, augmentation des prix de consommation, croissance revue à la baisse, merde, j’ai mal au larfeuille ! Ces bâtards de bourgeois se font des cadeaux en réduisant l’Impôt Sur la Fortune et en supprimant les taxes sur les héritages, et c’est encore le prolo bien gentil qui va payer la note.

 

            Même processus pour la santé, nouvelles franchises sur les soins médicaux, c’est encore les pauvres qui raquent : http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=5430 . A noter le nouveau documentaire de Michael Moore qui s’appelle « Sicko » sorti au cinéma le cinq septembre, et qui traite de l’assurance maladie aux Etats-Unis. Le hic, d’après ce que j’ai vu, il compare à un moment avec le système français, et à en croire son reportage, on a l’impression que tous les soins sont gratuits dans notre beau pays… Seulement sans une bonne mutuelle, tu ne t’en sors pas. Et qui peut se payer une mutuelle qui prend tout les soins en charge ?

 

 

Conclusion en cette belle rentrée: toutes les conditions sont réunies pour imposer la grève générale !

 

 

 

 

Copyright © MILITANT - Blog créé avec ZeBlog