MILITANT

http://remito.zeblog.com/

Calendrier

« Mai 2007 »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 

Partigiano

Partigiano Le blog en lien avec les militants révolutionnaires. Des textes, des photos et des articles de Remito sur notre monde, sur la musique, sur la politique, sur l'art, sur les livres...

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

Quoi de neuf docteur ?

Par Partigiano :: 30/05/2007 à 13:02 :: Actualité

 

Alors que se passe-t-il aujourd’hui, mercredi 30 mai 2007, deux ans après le non au référendum sur le projet de constitution pour l’Europe ?

PARIS (Reuters) - Une procédure d'alerte a été déclenchée sur les dépenses d'assurance maladie en France, une première, en raison d'un risque de dépassement de l'objectif des dépenses dans le cadre de la loi de financement pour 2007. Elle a été décidée par le Comité d'alerte sur l'évolution des dépenses d'assurance maladie, créé par la réforme de la Sécurité sociale de 2004.

Depuis que la Sécurité Sociale a été englobé dans le budget de l’état, on stigmatise les gens à coup de : vous coûtez trop cher, vous consommez trop de médicaments, vous prenez trop d’arrêt de travail. Et de l’autre côté, l’état exonère les patrons des charges sociales qui doivent remplir les caisses de la Sécu. Et bien sûr, l’état ne compense pas ces exonérations. Encore une fois c’est bibi qui doit raquer, ce sont les salariés, qui n’oublions pas, dont globalement les conditions de travail se dégradent et donc sont plus sujets aux maladies professionnelles. Continuons :

L'avis du comité d'alerte intervient alors que le gouvernement a annoncé la mise en oeuvre de franchises sur les soins médicaux à compter de 2008 afin de responsabiliser les patients. Selon Roselyne Bachelot (ministre de la santé), quatre franchises annuelles sur les médicaments, les consultations, les analyses et l'hôpital qui pourraient être de 10 euros chacune par foyer sont envisagées, sans exclure des modulations en fonction des revenus et des "prises en charge à 100% au cas par cas".

Responsabiliser les patients, au cas par cas, beaucoup de gens dans ce pays hésitent déjà à se faire soigner car il faut payer. On voit toute l’ampleur de ce système libéral inhumain. J’entends déjà certains dirent que des gens profitent et abusent du système de santé en France et qu’il faut arrêter l’assistanat. Laissez moi rire, le droit aux soins de santé est une question vitale et il est hors de question que les gens soient traités au cas par cas. Une des revendications les plus révolutionnaires est la santé gratuite pour toutes et tous. Il faut se battre pour ça et arrêter de culpabiliser les gens. On ne choisit pas d’être malade et il est inacceptable de devoir payer pour ça.

 

Autre nouvelle sur Reuters :

Le nouveau locataire de l'Elysée a déclaré mardi soir que tous les titulaires d'un emprunt immobilier pourraient en déduire les intérêts de leur revenu imposable. "Cette déduction, je l'ai promise et je la ferai, parce que je veux une France de propriétaires." (…)"Une telle mesure, libérant du pouvoir d'achat, ne peut être que favorable à une croissance qui, à terme, bénéficiera aux ménages désireux d'accéder à la propriété", dit-elle (la FNAIM) dans un communiqué.

Tout le monde connaît les prix exorbitants du marché de l’immobilier, et je pense que cette mesure ne profitera qu’à la classe moyenne plus ou moins aisée. Disons que un couple qui travaille tous les deux à temps plein avec au moins 1500 euros net par mois chacun, peut se permettre de générer un crédit immobilier et donc profitera de cette mesure. Mais pour les autres, en dessous de ce seuil, ce n’est point possible ou bien ne pas avoir peur des gros travaux. Donc une bonne partie de la population ne peut pas ou plus devenir propriétaire étant donné les prix du marché et le traitement des salaires. Cela se vérifie très bien en Ile-de-France et dans les grandes villes où le m2 atteint facilement 4000 voir 6000 Euros.

 

Lu dans le journal Metro :

Emploi. La baisse du nombre de fonctionnaires se concrétise : l’état a supprimé 9500 emplois en 2006, soit 4000 de plus que prévu, selon le Figaro. Un chiffre qui a été confirmé par le ministère de la Fonction publique.

Quand je lis ce genre de dépêche, je pense quand je vais à la Poste, que je me tape une heure de queue et que j’entends râler derrière parce qu’il n’y pas assez de guichet ouvert. Souvent ce sont des personnes qui votent Sarkozy et qui vont se plaindre de la détérioration du service public. Comment rendre un service public de qualité avec moins de personnel et plus de demandes ? Et c’est dans toutes les branches pareilles : hôpital, équipement etc…

A titre d’exemple : l’équipement en Charentes-Maritimes ; toutes les subdivisions ont été supprimées et tout a été regroupé dans les préfectures et sous-préfectures, avec beaucoup de transfert des personnels dans les conseils généraux. Les départs à la retraite ne sont pas remplacés et un employé fait le boulot de deux ou trois autres. Faudra pas venir se plaindre du mauvais état des routes ou du temps d’attente très long pour un permis de construire…

 

 

 

 

Nouveau forum de discussion révolutionnaire :

Le site de mon camarade Le Gauchiste « Sinistre spectacle » dispose désormais de son forum : http://sinistrespectacle.exprimetoi.net/ , avec des sujets très intéressants, je vous invite donc à le visiter et à discuter.

 

 

 

 

Sinon ce soir sur Tf1, un documentaire sur Jésus -crie la caravane passe- : « Le tombeau de Jésus » et sur France 3 « Le marginal » avec Bebelmondo. Chouette. Super. Cool…Je crois que je vais aller jouer au Rapido au PMU de mon quartier…Je paye ma tournée.

 

 

 

 

Copyright © MILITANT - Blog créé avec ZeBlog