MILITANT

http://remito.zeblog.com/

Calendrier

« Mars 2007 »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Partigiano

Partigiano Le blog en lien avec les militants révolutionnaires. Des textes, des photos et des articles de Remito sur notre monde, sur la musique, sur la politique, sur l'art, sur les livres...

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

Votez Rémi ! Acte II

Par Partigiano :: 23/03/2007 à 15:06 :: Actualité

Je vais rentrer dans le vif du sujet. J’ai été mignon dans l’Acte I mais là faut arrêter de déconner.

 

Les socialos joue la marseillaise et Chirac soutient Sarko. Bayrou creuse son trou. Le Pen est toujours plus gros, mais ils sont tous aussi moche les uns que les autres. Et Ségolène s’habille comme une bonne catho. Tout va bien dans l’ordre bourgeois.

Quand on tape « élection présidentielle » sur google, les trois premiers sites qui sortent sont quasiment les mêmes. Une fois dedans, on peut remarquer que l’accent est mis sur les personnalités et non sur les programmes (si ils en ont…) qu’ils proposent. Tout va bien dans les médias bourgeois.

Je sais, on va me dire que la critique est facile. Et bien oui j’en profite. On va me dire que c’est beaucoup de responsabilité comme boulot président. Ah oui sans doute…mais bon après tout, moi j’ai pas choisi le système pourri de la cinquième république ou de la démocratie bourgeoise en général.

On pourrait parler du financement des campagnes, des rapports entre les politiques et les médias, du temps de parole de chacun à la télé ou sur les ondes, des propositions des candidats sur les thèmes sociaux…mais ça me saoule. Le débat est falsifié car ils veulent tous maintenir l’ordre établi. Ils veulent tous perpétuer cette société et leur oligarchie si protégé et si riche. Mais bon ça se comprend aussi. La place est bonne.

 

Non le combat il ne se situe pas là. Le seul pouvoir c’est celui de la classe ouvrière. C’est elle qui peut changer l’avenir et non des élections ou on vote pour le moins pire. La démocratie de la classe ouvrière, elle est directe. Elle ne s’embarrasse pas de strass et de paillettes.

Plus de 60% des électeurs n'ont ainsi confiance ni dans la droite ni dans la gauche pour gouverner le pays. Ils sont par ailleurs 46% à estimer que le déroulement de la campagne présidentielle ne les incite pas à aller voter. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est sur Reuters aujourd’hui !

Encore un petit coup : Près des trois quarts des électeurs interrogés pensent que leurs enfants ou ceux de leur famille vivront un peu moins bien, voire beaucoup moins bien qu'eux. Enfin ça reste des sondages de l’Ifop pour le compte du ministère de l’intérieur…bien que je pense que la plupart des personnes interrogées répondent honnêtement.

 

Bien sûr chacun fait comme il l’entend. Chacun a le droit de s’exprimer librement et donc de participer à ce spectacle électoral comme il le voudra. Mais dire que des changements positifs pour ma classe ouvrière se produiront, avec un nouveau président dans ce régime, c’est un mensonge.

Il y a une phrase de Léon qui est intéressante : exposer aux opprimés la vérité de leur situation, c’est leur ouvrir la voie de la révolution. Voilà une des tâches fondamentales d’un militant révolutionnaire.

La vérité c’est que la majorité des gens vivent mal à cause d’un système économique et politique basé sur l’inégalité. La vérité c’est que des élections, dans un système économique et politique inégal, ne changeront rien aux conditions de survie de la majorité.

L’organisation révolutionnaire du prolétariat reste à construire. Je reçois des mails de différentes fractions du trotskisme, de militants révolutionnaires de toute sorte. Et j’ai envie de dire : qu’est-ce qu’on attend pour réunir tous ces militants sur un programme politique simple, révolutionnaire et compréhensible ? Et qu’est-ce qui nous empêche de nous réunir ? En omettant de nous coller des étiquettes de trotskard, bolcho, anarcho, etc… Je pense qu’il faut faire la synthèse des cinquante dernières années et avancer dans la voie du socialisme.

 

Voilà ce que j’avais envie de dire aujourd’hui, vendredi 23 mars 2007. A part çà, il fait gris dehors et ce soir je vais à la piscine.

 

Bisous à toutes et à tous.

Copyright © MILITANT - Blog créé avec ZeBlog