Le lait c’est laid

J’ai consommé du lait de vache quotidiennement au petit déjeuner de 0 à 24 ans. Puis mon médecin m’a dit d’arrêter les conneries, le lait de vache c’est fait pour nourrir un veau à la base. Et après m’être attentivement regardé dans une glace, c’est vrai que je n’avais rien d’un veau, sauf le regard des fois. Quelques mois après, un test sanguin a confirmé mon intolérance aux produits laitiers. Il était temps d’arrêter ! De toute façon, je n’ai jamais aimé le fromage, l’odeur du lait chaud me donnait la gerbe, y a que les yaourts et les pâtisseries qui me manquent des fois. Un petit écart de temps en temps ne fait pas de mal (au bide).

Le lait c’est une religion en France. Faut voir la taille des rayons de yaourts, fromages, beurre et crème dans les supermarchés, ça fait flipper. Faut voir aussi le matraquage médiatique avec la bénédiction de l’État: « les produits laitiers sont vos amis pour la vie », « consommez 3 à 4 produits laitiers par jour ». Ah la bonne blague. Et ensuite les nutritionnistes officiels vont te dire qu’il faut avoir une alimentation variée, mais tous les jours du lait hein ! Les trois plus grands producteurs mondiaux de produits laitiers sont : Nestlé (Suisse), Lactalis (France), Danone (France). Je comprends mieux le lobbying effectué sur les « consommateurs » du pays où je vis. Ils ont bien réussi leur bourrage de crâne car dans la tête de presque tous les gens, ne pas consommer de produits laitiers c’est être un dinosaure ou un extra-terrestre, ou pire : un homme préhistorique. C’est devenu normal au même titre que d’acheter du PQ. Et attention, si vous remettez en cause la sacro-sainte nutrition française et leurs fameux fromage qui puent, vous allez vous heurtez à des murs, à des dogmes bien ancrés : oui mais le lait c’est une source de calcium, toi tu dois être carencé. Aïe. Cas typique d’une vision aliénée, étriquée, lobotomisée… Ce à quoi je réponds : le calcium provenant des animaux est moins bien fixés par le corps humain que le calcium végétal. Les industriels peuvent bien rajouter toute la vitamine D dans leurs produits, c’est pas ça qui va aider à fixer car il faut aussi du magnésium (quasiment absent du lait) et faire de l’exercice physique quotidiennement. Du fait de l’acidité naturelle du lait, le corps humain est obligé de rétablir l’équilibre acido-basique en puisant dans ses réserves de minéraux, ce qui en fait un produit dur à digérer. Les pires cas d’ostéoporose ont été trouvés chez des gens qui consommaient des produits laitiers et animaux en général plusieurs fois par jour. D’ailleurs réfléchissons deux minutes, d’où vient le calcium dans le lait de vache ? Si je me souviens bien de mes cours d’école, les vaches sont des herbivores. Et elles sont pas carencées, la preuve. On trouve du calcium en bonne quantité dans les légumes verts, les légumineuses et les fruits secs (avec très souvent les minéraux qui vont bien). Mais ça va pas plaire aux industriels de l’agro-alimentaire et aux adeptes des fast-foods et autres plats préparés.

Pour finir de taper sur le lait, il faut ajouter que c’est une source de cholestérol, de mauvais gras et on retrouve dedans des antibiotiques et des mauvaises bactéries. Et selon certains biologistes et nutritionnistes, la consommation quotidienne de lait augmente le risque de cancer, d’ostéoporose et de maladies cardio-vasculaires. Voilà, j’espère que je vous ai bien dégoûtés. N’en déplaise aux pseudos médecins sponsorisés par Danone et Nestlé qui ont leur place à la télé. Mais, il y a un mais, le lait peut être utile pour la croissance des nourrissons et des jeunes enfants. Faut juste savoir s’arrêter à temps (beaucoup le vomissent de toute façon), manger un peu de fromage de temps en temps et quelques pâtisseries les jours de fêtes.

Bibliographie sélective :

– Petit dictionnaire énervé des aliments toxiques, Franck Gigon

– La méthode flexitarienne, Franck Gigon & Damien Galtier

– Lait, mensonges et propagande, Thierry Souccar

– Le mythe de l’ostéoporose, Thierry Souccar & Claude Béraud

Articles sur le net :

– Dossier «  Le lait : l’aliment de la controverse » sur le site PasseportSanté http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=lait_do

– « Le mythe du lait » sur Veganisme

http://www.veganisme.fr/Un%20Monde%20Vegan/Mythelait.html

– « Les produits laitiers, nos ennemis pour la vie »

http://www.fitnext.com/blog/les-produits-laitiers-nos-ennemis-pour-la-vie/

– « Les produits laitiers ne sont pas nos amis pour la vie »

http://naturonice.over-blog.com/les-produits-laitiers-ne-sont-pas-nos-amis-pour-la-vie

L’industrie du lait :

Le bizness du lait est énorme: 16 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour Lactalis en 2013, 26 milliards d’euros pour Danone en 2012, 92 millions de Francs suisses pour Nestlé en 2013. Ces entreprises sont des multinationales qui envahissent le marché de l’alimentation avec toutes sortes de produits industriels dérivés de la transformation du lait de vache. Cela représente des milliers d’exploitations agricoles représentées en France par le Centre National Interprofessionnel de l’Économie Laitière (le CNIEL, créé en 1973). Le site de cette association http://www.produits-laitiers.com/ est un vecteur de propagande en faveur de la consommation de laitages, relayé par le fumeux Programme National Nutrition Santé, du Ministère de la Santé, dans lequel on nous explique qu’il faut manger trois produits laitiers par jour.

Lait