MILITANT

http://remito.zeblog.com/

Calendrier

« Juillet 2014
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 

Partigiano

Partigiano Le blog en lien avec les militants révolutionnaires. Des textes, des photos et des articles de Remito sur notre monde, sur la musique, sur la politique, sur l'art, sur les livres...

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

Faites le mur !

Par Partigiano :: 18/05/2011 à 12:38 :: Films


Un docu intéressant sur le Street Art :





Synopsis : Il s’agit d’un documentaire réalisé par Banksy qui parle de Thierry Guetta, un commerçant français installé à Los Angeles, obsédé par sa caméra vidéo. Guetta serait le cousin de Space Invader et en le filmant, il aurait commencé à fréquenter les milieux du Street Art. Ce qui l’amènera à rencontrer Zevs, André, Shepard Fairey et Banksy. Ce dernier l’aurait incité à devenir un artiste urbain. Ce qu’il va faire sous le nom de Mr Brainwash. Il exposera ensuite ses œuvres dans un immeuble désaffecté pour finalement en faire un bizness très lucratif auprès des bobos américains.






Analyse : Le documentaire montre que le Street Art génère des œuvres éphémères à travers des graffitis, pochoirs, autocollants ou sculptures. Grâce à Internet certaines ont pu être partagés par des millions d’internautes. Chacun peut avoir ainsi son heure de gloire comme disait Warhol. Le début du documentaire nous explique qu’il s’agit d’un mouvement contestataire d’une nouvelle génération de graffeurs hybrides qui cherchent à marquer le territoire qui étouffe sous les panneaux publicitaires. Ces graffeurs agissent la nuit dans l’illégalité en regard de la morale bourgeoise et transmettent des messages subversifs, drôles et qui font réfléchir. Biensûr la société marchande n’a pas pu s’empêcher d’en faire du fric en vendant ou en exposant dans les galeries des riches. Mais la rue continue d’être bombardés par des anonymes qui se réapproprient l’espace public en détournant les messages de consommation, en dénonçant l’injustice ou juste pour rendre plus esthétique un paysage pollué.









La mise à mort du travail

Par Partigiano :: 05/11/2009 à 23:37 :: Films

L’autre jour, il y avait un documentaire intéressant pour une fois à la télé. C’est pas mon habitude de végéter devant cette merde omniprésente dans tous les foyers mais là il y avait matière à réflexion. C’était « La mise à mort du travail » sur France 3 (http://programmes.france3.fr/mise-a-mort-du-travail/ ). Un petit reportage qui traite des conditions de travail actuel tourné dans les murs de l’entreprise Carglass. « En France, 3 salariés sur 4 travaillent dans les services. S’il il y a une crise du travail, c’est donc de là qu’il faut l’observer. Nous nous sommes installés dans une entreprise anodine, une entreprise comme il en existe aujourd’hui des dizaines de milliers dans le monde : Carglass. Mondialisée, standardisée, Carglass est une filiale du groupe anglais Belron présent dans plus de 30 pays du monde. »

Sur ce lien (http://www.dailymotion.com/video/xay2kt_la-mise-a-mort-du-travail-france-3_news ) vous verrez le gros porc de Pdg de l’entreprise en question qui nous explique comment le management mobilise les prolos pour les soumettre à l’esprit d’entreprise et de compétition afin d’en dégager une productivité maximale. S’en suit une séquence qui nous montre concrètement les formations de management sur les petits chefs pour leur apprendre à tenir au mieux une équipe.

A un moment la voix off exprime une idée intéressante. Elle part des principes présents dans toutes les entreprises : productivité et rentabilité maximale jumelées à la notion du client roi. Et elle ajoute que c’est en ça que le système économique actuel nous baise : nous sommes tous des consommateurs donc nous sommes tous des clients à un moment et nous voulons le meilleur service. Dans le cadre du travail, en tant que prolo on nous demande de satisfaire au mieux les clients (les autres prolos) avec le minimum de moyens. C’est un cercle infernal, comme on est tous clients on se pousse à faire le boulot le mieux possible, et ça fait le jeu des patrons car ils en tirent toujours plus de bénéfices et de soumission des salariés au capitalisme.

Une autre vidéo intéressante de France Inter avec le producteur et l’un des auteurs du reportage http://www.dailymotion.com/video/xaxhwo_la-mise-a-mort-du-travail-france-in_news

En tant que militants révolutionnaires nous devons nous battre pour l’abolition du capitalisme, ce système totalement inégalitaire, et pour l’abolition du salariat et du patronat : abolition de la société de classe. Certains prolos sont passés à l’action individuelle en butant leur patron. Il faut maintenant penser à l’organisation collective du renversement du capitalisme. Les prolos les plus enragés doivent se regrouper et se préparer physiquement et théoriquement au projet KO à l’instar du Fight Club.








L'armée du crime

Par Partigiano :: 29/09/2009 à 22:29 :: Films


Ce week-end j’ai vu un beau film. J’ai vu la soif de liberté et d’émancipation d’une jeunesse brimée par la barbarie nazie. J’ai vu des militants communistes et antifascistes.

Différentes origines, juifs polonais, hongrois et roumains, arméniens, espagnols et italiens. J’ai vu le quotidien humiliant des habitants parisiens sous l’occupation et sous la propagande pétainiste odieuse.


Puis un groupe de révolutionnaires clairement internationalistes se forment dans le cadre des Francs-Tireurs Partisans – Main d’œuvre Immigrées, et les actions isolées deviennent organisées et bien plus efficace contre la racaille nazillarde.


Le groupe Manouchian mènera la vie dure à ces fumiers jusqu’à l’arrestation par la police française, la meilleure collaboratrice du troisième Reich, disposant de moyens énormes et de la délation des poucaves. Malgré la torture, personne ne parle sauf le chef des FTP en bon stalinien qu’il est, balancera tous les noms et les attentats commis. Paraîtra ensuite « l’affiche rouge » traitant ces militants comme de vulgaires criminels.


J’ai vu aussi l’amour d’une jeunesse qui aspire à vivre pleinement en dehors de toutes contraintes communautaires ou sociales. J’ai pu me projeter dans ce film car le message auquel j’ai adhéré est celui de la révolte organisée et de la fraternité pour abattre l’ennemi nazi, l’ennemi bourgeois.


Le site du film : www.larmeeducrime-lefilm.com









Clap'Sons

Par Partigiano :: 20/03/2007 à 9:05 :: Films

 

Intervention musicale de Eric Clap'Sons...!

Au nom de la liberté (Catch a fire)

Par Partigiano :: 05/03/2007 à 11:54 :: Films

 

 

Je suis allé voir ce film samedi au ciné. Il n'est pas diffusé dans beaucoup de salles, alors si vous avez l'occasion de pouvoir le voir, allez-y, vous ne serez pas décus !

 

L'action se situe fin des années 70 - début 80 en Afrique du Sud. Le film commence par un mariage sur fond de musique africaine puis disco. Patrick Chamusso mène une vie simple entre sa famille et son boulot à la raffinerie de Secunda à l'Est de Johannesburg. Jusqu'au jour où des activistes de l'ANC (African National Congress) font sauter une partie de la raffinerie. Patrick va être accusé à tort avec deux collègues et interrogé pendant des jours. Il sera relâché mais ses yeux sont désormais bien ouverts, et il va se battre pour la liberté de son peuple opprimé par le régime d'apartheid instauré par des colons blancs...

 

Certaines scènes du films, notamment les tortures et violences infligées par les flics blancs, peuvent choquer certaines personnes.

 

Pour en savoir plus:


http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=108685.html

http://www.catchafiremovie.com/

http://www.commeaucinema.com/pda/index.php?fiche=68154&p=34681

http://cinema.izdi.com/article.cfm?IZDI_Article_id=102143

http://www.twosisters.org.za/

http://chroniquesudaf.blogs-de-voyage.fr/film/

http://www.africultures.com/index.asp?menu=affiche_article&no=5772



Copyright © MILITANT - Blog créé avec ZeBlog